Vie guyanaise

Infos pratiques à la vie guyanaise

• Il faut 8 à 9 heures d’avion pour rejoindre la guyane française (aéroport Félix Eboué) au départ de Paris Orly.
• Le décalage horaire est de – 4 h en hiver et – 5 h en été par rapport à la métropole (GMT-3).
• Le coût de la vie est en moyenne 25% plus cher qu’en métropole.
• Il n’y a pas de TVA en Guyane. Elle est remplacée par le « l’octroi de mer », au taux environ de 16%.
• Réduction de 40% sur l‘impôt sur les revenus, dans la limite de 6700€.

Les magasins ouvrent du lundi au samedi de 8h à 13h et de 16h à 19h. Les épiceries et supermarchés restent ouverts tard le soir (20h30) et le dimanche de 9h à 12h30.

• Le PK (Point Kilométrique), est l’unité de mesure en dehors des villes.

• Les programmes télé ont une 1H de décallage (ex: journal de 20H à 21H).

Jours fériés : ils sont identiques à ceux de la France métropolitaine ( 1er novembre, 25 décembre, 1er janvier, lundi de Pâques, 1er et 8 mai, jeudi de l’Ascension, 14 juillet, 15 août), en plus de ceux spécifiques à la Guyane : mercredi des cendres en février ou mars et le 10 juin (abolition de l’esclavage).

• Le soleil se lève vers 6H et se couche vers 18H soit douze heures de soleil par jour.

Religion : 87 % des Guyanais sont catholiques. Minorités de protestants, d’animistes, de musulmans, de spiritistes et de bahaïs. Progression des évangélistes.

Vaccin et santé : Le vaccin contre la fièvre jaune (valable dix ans) est obligatoire pour se rendre en Guyane Française.

Banque et Poste : Peu de banques nationales sont présentes en Guyane: la BNP, la Poste, la BRED, le Credit Mutuelle. La Poste ouvre en générale vers 7h-7h30. En début de mois il y a foule dans les bureaux de poste car s’effectue le versement des allocations familiales.

• En un demi-siècle la population de la Guyane est passée de 28 000 à 200 000 habitants (seuil atteint en 2006). La population est jeune (50% de moins de 25 ans), en rapide augmentation du fait d’un accroissement naturel important et d’une forte poussée migratoire.

A lire sur le même sujet:

• En Guyane, deux personnes sur trois sont des « immigrants »

Le carnaval de Guyane

Le Carnaval de Guyane est l’un des événements majeurs de Guyane. Il se déroule entre l’Épiphanie au début de janvier, et le Mercredi des Cendres en février ou mars.
Le carnaval des rues: Tous les dimanches après-midi, ont lieu les défilé dans les rues de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni. Des groupes déguisés, défilent autour de chars décorés, au rythme des percussions devant des milliers de spectateurs qui se massent sur les trottoirs.

Costumes traditionnels
Il existe plusieurs costumes traditionnels qui représentent des figures mythiques du carnaval guyanais:
Le roi Vaval – le Touloulou – les nèg’marrons – Zombi baréyo – le Jé farin – Bobi – Karolin – Lanmò (la mort) – soussouris (la chauve-souris) – Diab rouj (diable rouge).

Impact économique
Le carnaval est un atout touristique pour la Guyane. Les touristes viennent en majorité des Antilles et de la métropole. On constate une augmentation de la fréquentation hôtelière durant la période du carnaval, appelé pic du Carnaval.

Le créole guyanais

Le mot "créole" vient du portugais crioulo et de l’espagnol criollo. Aujourd’hui, en Guyane, le terme kréyòl désigne les habitants descendant des anciens esclaves, ainsi que la langue née pendant la traite, du contact entre les esclaves et les Européens.
Le créole guyanais est à base lexicale française.
De nos jours la population guyanaise se sert du créole pour communiquer au sein de la société guyanaise.

Après des années de dévalorisation, la langue créole est enfin reconnu au sein de l’éducation nationale, depuis les classes élémentaires jusqu’aux formations universitaires.

Le créole guyanais compte 7 voyelles, 2 semi-voyelles (y et w), 3 nasales et 18 consonnes. Notez que ch, dj et tch sont considérées comme des consonnes à part entière; h, q et x n’existent pas.

Les voyelles :
a,é, è, i, o, ò, ou, y, on, an, en, in.

Les consonnes :
b, ch, d, dj, f, g,
j, k, l, m, n, p, r, s, t, tch, v, z.